Le combo anti-déprime : sophrologie et sport !

sport et sophrologie : La thérapie par le mouvement

20 % des femmes et 14% des hommes souffriraient de troubles mentaux à un moment donné de leur vie. C’est beaucoup !!! Je vous le confirme !

Alors décidons de l’anticiper, de prévenir et de ne pas attendre le dernier moment ou de ne pas se dire « ça n’arrive qu’aux autres ». 

Savez-vous que le sport permet de lutter contre la petite dépression et de diminuer la sévérité des symptômes avérés ? 

. Je vous explique : l’activité sportive ou le mouvement corporel, permet de diminuer l’anxiété, le stress grâce à la libération d’endorphines. L’endorphine est une hormone naturellement produite par le corps. Elle est antalgique ( réduit la douleur) et anxiolytique (apaise l’angoisse et le stress). Alors oui vous l’aurez compris pas besoin de prendre des anxiolytiques vous en produisez naturellement des excellents 😉 ! 

. Le sport, le mouvement permet également de gagner en estime de soi grâce à notre évolution dans notre pratique, notre transformation corporelle et ainsi mentale. 

. Il permet une meilleure qualité de sommeil et à l’inverse bien dormir permet une meilleure récupération, musculaire. Si l’on entend de plus en plus parler de la sophrologie pour les sportifs c’est, en partie, grâce aux siestes flashs que nous proposons afin de faciliter la récupération musculaire et ainsi les performances. D’autres techniques sont utilisées telles que la visualisation, la respiration, la contraction / décontraction musculaire pour aider le sportif à l’atteinte de ses objectifs. 

Si l’activité à autant d’effets positifs alors utilisons là comme remède, comme prévention. 

En sophrologie nous utilisons le corps et la perception fine de ses ressentis pour trouver en soi des réponses, pour transformer son être et se dépasser. C’est ce qu’on appelle une thérapie psycho-corporelle, une thérapie qui permet l’harmonie du corps et de l’esprit. 

Pour revenir au sport : savez-vous qu’il stimule la production de neurotransmetteurs ? C’est ce qui favorise la croissance des neurones, leurs fonctionnements et les connexions établies entre eux. 

L’activité physique agit également sur l’hippocampe qui jour un rôle clé dans la dépression. Elle augmente son volume ! Chez les personnes déprimée, l’hippocampe est de taille réduite. L’hippocampe est la zone liée à la formation de nouveaux souvenirs. Lors de séance de sophrologie, nous vivons de nouveaux souvenirs ce qui permet également de jouer sur cette zone. 

Vous l’aurez donc compris, le sport ne permet pas seulement l’atteinte d’objectif physique, l’activité physique, le mouvement du corps est un rythme de vie permettant d’aller bien avec soi-même, d’apprendre à se connaître et à s’aimer ! 

Si vous souhaitez essayer de vivre vôtre corps, je propose un atelier de « Thérapie par le mouvement ». Cet atelier d’1H30 est fait pour : 

– les sportifs qui souhaitent améliorer leurs performances

– les personnes souhaitant mieux s’écouter, se détendre, apprendre à se connaître à travers le corps. 

Pour plus d’informations, écrivez-moi sur Instagram @magrisornella ou sur mon site internet directement à la page contact. 

 

Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire