imagerie mentale et sportifs

Quelques chiffres : selon une enquête menée par l’INSEP, 66% des sportifs disent utiliser l’imagerie mentale, dont 50% à chaque entraînement, plutôt seul (90%), et comme une aide à leur performance (87%)

Témoignages :

Christ Evert, 1982, Championne de tennis :  » Avant de jouer un match, je répète avec attention ce qui est susceptible de se passer et comment je réagirais dans certaines situations. Je me vois en train de jouer des points typiquement adaptés au style de mon adversaire. Ceci m’aide à me préparer mentalement pour le match et avant même d’être allée sur le court, j’ai l’impression d’avoir déjà joué! »


Maryse Erwanje-Epee Maury, recordman de France de saut en hauteur 1995 : 

 » L’imagerie mentale me permets de transformer l’émotion négative en force positive, elle me permet de gérer mon geste technique avec confiance »


Jack Niclaus, champion de golf 1976 :

 » Avant chaque frappe, je vais dans la caméra qui se trouve dans ma tête. Cette caméra personnelle est une clé pour ma concentration et pour mon approche positive de chaque coup »


Comme vous pouvez le constater, l’imagerie mentale est utilisé depuis longtemps par nos sportifs et nous n’avons plus besoin de prouver son efficacité ! 

L’imagerie mentale est une  » activité psychologique qui consiste à évoquer les caractéristiques d’un objet, évènement ou processus absent de notre champ perception actuel et, que cet objet évènement ou processus appartient au passé, au présent ou au futur. Les images peuvent réaliser mentalement des reproductions ou anticipations. »

Plusieurs termes sont utilisés pour le travail mental, alors faisons un point ! : 

Activité d’imagerie : expérience symbolique qui réfère à des processus mentaux et à n’importe quel registre sensoriel

Visualisation : utilisation d’images dans l’imagerie visuelle

Entraînement mental : ensemble de processus et de techniques qui regroupe la préparation psychologique ou mentale des sportifs et la pratique mentale. 

Pratique mentale : techniques mentales : répétitions dans sa tête d’une action. Renvoie notamment au domaine sportif. 


La sophrologie utilise la visualisation et l’imagerie mentale pour aider le sportif. Plusieurs techniques existent : 

– Visualisation d’un geste technique pour l’approfondir et mieux le réussir ensuite 

– Visualisation d’un évènement futur proche pour le préparer mentalement de manière positif et ainsi activer la confiance 

– Visualisation d’une réussite passée pour activer des capacités présentent en soi

– Travail autour d’un geste technique de conditionnement afin de retrouver rapidement un état souhaité ( détermination, apaisement, concentration …)

– Imagerie mentale avec tous ses sens d’un évènement passé ou futur pour mieux l’appréhender ou retrouver un état associé au souvenir 


Le travail mental est large et permet de travailler différents axes pour aider le sportif dans la réalisation de ses objectifs. En plus de ce travail mental, la sophrologie donne des techniques de respiration permettant de gérer son état physique et  émotionnel. Ainsi, un sportif peut pratiquer une technique pour gagner en énergie et une autre pour s’apaiser. Enfin, des techniques de relaxation permettent au sportif une meilleure récupération musculaire et mentale !


Vous voulez en savoir davantage, allez visiter le site de l’Insep 🙂


Laisser un commentaire